Cheminements


« | Accueil

Câlins gratuits chez Lilouhane

« Made in USA. »

Le câlin est-il en passe d’être lui aussi « labellisé »? L’idée des « Free Hugs » vient des USA… mais le principe, lui, n’est-il pas aussi vieux que le monde et que nos gênes même?

Partout, partout, les « câlins gratuits » se répandent comme traînée de poudre…et nous interrogent, aussi, au passage : que sommes-nous devenus? Pourquoi est-ce a priori si difficile d’ouvrir nos bras à l’autre et de le serrer sur notre cœur?

Câlins gratuits chez Lilouhane dans Coups de coeur 34566307

J’ai longtemps été de ceux-là, et, à mesure que j’apprends à ouvrir les bras, et le cœur, je me rends compte, que les autres, en face, viennent spontanément… Ce jour, une amie, venue me rendre une table qu’elle m’avait emprunté, me tombe littéralement dans les bras…Et je réalise soudain que ce geste est entré dans ma vie sur la pointe des pieds, mais qu’il fait désormais partie de mon quotidien.

Ouvrir ses bras comme on respire…Pour y laisser entrer la joie et le partage. Parce que nous sommes aussi composés de quelques mètres carrés de peau, et d’un sens du toucher trop souvent délaissé…mais vital pour chacun de nous…prendre l’autre dans nos bras, enfant, ados, adulte, anciens, animaux…Accueillir la vie, comme on célèbre un moment de fête !

Quitter nos repères d’homme moderne, éloigné du vivant, enbitumé, abruti de distance et d’overdose technologique… Si près les uns des autres, mais si loin, pourtant, de l’essentiel… Juste reconnaître que notre pleine modernité passe aussi, peut-être, par ce besoin viscéral de contact, et de proximité douce avec l’autre.

34566301 dans Coups de coeur

Si d’aventure vous croisez dans la rue, l’un de ces fous tenant une pancarte « Free Hugs » ou « Câlins gratuits », laissez-vous tenter, par une embrassade, une accolade chaleureuse, simple et spontanée… Vous verrez, peut-être, tout ce qui grogne, résiste, lutte ou se débat dans votre élan… Juste un câlin pour éprouver tout ce qui n’est pas encore totalement fluide en soi…et sentir que, paradoxalement, ces trucs-là ne sont plus aussi élémentaires qu’ils le furent pour les bambins que nous avons tous et toutes été.

Image de prévisualisation YouTube

Et si vous n’en croisez pas, regardez autour de vous… le chat, votre enfant, votre conjoint, vos amis, vos voisins… ou toute personne ayant besoin d’être réconfortée… Ouvrez vos bras, et accueillez, et sentez combien la vie nous relie aussi, dans ces moments de don et d’accueil.

Je terminerai à l’italienne, parce qu’en français le terme n’existe pas, sans connotation amoureuse (l’accolade est presque hygiéniste, là où l’enlacement frôle les amours clandestines…) : un abbraccio a tutti,

Lilouhane hug


Laisser un commentaire

Everything about Juliette B... |
Lectures... |
1rosofon2lam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terres du Monde
| la bibliographie de Juliett...
| Confidentiel