Cheminements


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Tirez une carte !.

La carte du jour : la guérison

Zen Tarot Card

Guérison

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous portez vos blessures. Du fait de votre ego, votre être tout entier est une blessure et vous la portez partout où vous allez. Personne ne cherche à vous blesser, personne n’est dans l’attente de vous faire du mal ; chacun est occupé à protéger ses propres blessures. Qui aurait assez d’énergie ? Mais cela arrive tout de même parce que vous êtes tellement prêt à être blessé, tellement prêt, dans l’attente des coups.
Vous ne pouvez pas toucher l’homme de Tao. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a personne pour être touché. Il n’y a aucune blessure. Il est sain guéri, entier. Le terme anglais « whole » – entier est très beau et le mot « heal » – guérir ainsi que le mot « holy » – saint ont la même racine, « whole ». L’homme de Tao est entier, sain et saint.
Soyez conscients de votre blessure. Ne l’aider pas à croître, laissez-la se guérir et elle ne sera guérie que lorsque vous irez à sa racine. Moins votre mental interviendra, plus vite votre blessure guérira ; sans mental, pas de blessure. Vivez une vie sans tête. Allez et acceptez les choses comme elles sont.
Pendant vingt-quatre heures seulement, essayez – une acceptation totale, quoi qu’il arrive. Quelqu’un vous insulte, acceptez le, ne réagissez pas et voyez ce qui se passe. Soudain vous éprouverez un flot de vitalité que vous n’aviez jamais ressentie auparavant.

Osho The Empty Boat Chapter 10

Commentaire :

Voici venu le temps où les blessures du passé, profondément cachées, remontent à la surface prêtes et disponibles à la guérison.
La figure de cette carte est nue, vulnérable, ouverte au contact affectueux de l’existence. L’aura autour de son corps est pleine de lumière et la qualité de détente, de sollicitude et d’amour qui l’entoure dissolvent son agressivité et sa souffrance. Des lotus de lumière apparaissent sur son corps physique et autour du corps éthérique, dont les guérisseurs disent qu’il nous enveloppe tous. Dans chacune de ces couches subtiles apparaît un cristal ou schéma guérisseur.
Lorsque nous sommes sous l’influence guérissante du Roi de l’Eau, nous ne nous cachons plus de nous-mêmes ni des autres. Dans cette attitude d’ouverture et d’acceptation, nous pouvons être guéris et également aider d’autres à être en bonne santé et à trouver la plénitude.


l’action

l'action dans Tirez une carte ! transf058Doing

Fais confiance en Allah, mais attache d’abord ton chameau

Cela se passe chaque jour; vous auriez pu faire quelque chose mais vous ne l’avez pas fait et vous prenez l’excuse que si Dieu le veut vraiment, il le fera de toute façon. Ou bien vous faites quelque chose et vous attendez le résultat, vous attendez et le résultat ne vient jamais. Alors vous êtes fâché comme si l’on vous avait trompé, comme si Dieu vous avait trahi, comme s’il était contre vous, partial, plein de préjugés, injuste.. alors les griefs se lèvent, alors la confiance manque.
 

L’être religieux est celui qui continue à faire ce qui est humainement possible mais sans créer de tension autour de cela. Parce que nous sommes très, très petits, de minuscules atomes dans l’univers, les choses sont très compliquées. Rien ne dépend directement de mes actes, des milliers d’énergies s’entrecroisent et c’est la somme des énergies qui décidera du résultat. Comment pourrais-je décider du résultat ?
 

Mais si je ne fais rien alors les choses peuvent ne jamais être les mêmes; je « dois » faire et je dois aussi apprendre à ne rien attendre. Alors le « faire » devient une sorte de prière, sans aucun désir de résultat, alors la frustration n’existe plus.
 

La confiance vous aidera à ne pas être frustré et attacher le chameau vous aidera à rester vivant, intensément vivant.

Cette parabole soufi veut créer l’homme du troisième type, l’homme véritable, celui qui sait ce qu’il faut faire et qui sait aussi ne pas faire; qui peut être un homme d’action lorsque c’est nécessaire, qui peut dire « oui ! » et qui peut être passif lorsqu’il le faut et dire « non ». Qui est totalement éveillé le jour et profondément endormi la nuit; qui sait comment inspirer et qui sait comment expirer, qui connaît l’équilibre de la vie.

« Fais confiance à Allah, mais attache d’abord ton chameau ».

Cette phrase est tirée d’une petite histoire. Un maître voyageait avec un de ses disciples et ce dernier était chargé de prendre soin du chameau. Ils arrivèrent à la nuit, fatigués, dans un caravansérail. Le devoir du disciple était d’attacher le chameau mais il ne s’en soucia pas et le laissa dehors. À la place il pria simplement Dieu en disant: « Prends soin du chameau »; puis il s’endormit.

Au matin le chameau n’était plus là, volé ou enfui, ou quoi que ce soit d’autre. Le maître lui demanda: « Qu’est-il arrivé au chameau ? Où est-il passé ? »

« Je ne sais pas » répondit le disciple « Demandez à Dieu, car moi j’avais demandé à Allah de prendre soin du chameau, j’étais si fatigué, je ne sais pas ce qui s’est passé et je ne suis non plus pas responsable car je le lui avais dit très clairement, l’on ne pouvait pas se tromper. En fait je ne le lui ai pas dit une fois mais trois ! Et puis vous m’avez toujours enseigné: « Aie confiance en Allah » donc j’ai fait confiance. Ne me regardez pas maintenant avec colère ».

« Fais confiance à Allah ! » dit le maître « mais d’abord attache ton chameau, parce qu’Allah n’a pas d’autres mains que les tiennes. S’il veut attacher le chameau il doit se servir des mains de quelqu’un; il n’en a pas d’autres et c’est votre chameau ! La meilleure façon, la plus simple et la plus rapide est d’utiliser vos mains. Fais confiance à Allah, ne fais pas seulement confiance à tes mains sinon ça créera de la tension. Attache ton chameau et ensuite fais confiance à Allah ».

Vous poserez la question: « Alors pourquoi faire confiance à Allah si vous avez attaché le chameau ? » Parce qu’on peut voler un chameau attaché ! Faites tout ce que vous pouvez; le résultat n’est pas certain, le résultat n’est pas garanti. Faites ce que vous pouvez, puis, quoiqu’il arrive, acceptez-le.

C’est ce que signifie « attacher le chameau »; faites votre possible, n’esquivez pas votre responsabilité, puis, si rien ne se passe ou si quelque chose va de travers, alors seulement faites confiance à Allah… Il sait mieux que vous. Peut-être est-il préférable pour vous de voyager sans chameau. C’est très facile de faire confiance à Allah et d’être paresseux. C’est très facile de ne pas faire confiance à Allah et d’être un être entreprenant. Être le troisième type d’homme est difficile. Faire confiance à Allah et pourtant rester actif et n’être plus alors qu’un instrument… Dieu est le véritable acteur et vous n’êtes qu’un outil entre ses mains.

Source : www.osho.com, tarot de la transformation

Lilouhane


La foudre

La foudre dans Tirez une carte ! zen017Thunderbolt

 

Ce que la méditation permet, lentement, lentement, le cri inattendu du maître au moment où le disciple pose une question, et le maître saute et crie où le gifle où encore le jette dehors, où lui saute dessus…
Ces méthodes étaient inconnues. Elles proviennent du génie créatif du maître Zen MatZu, qui a guidé beaucoup de gens vers l’éveil.
C’est parfois si hilarant : il jeta un homme depuis une fenêtre, un bâtiment de deux étages et l’homme était venu demander sur quoi méditer. Et MatZu ne l’a pas seulement jeté, il a sauté après lui, lui est tombé dessus, s’est assis sur sa poitrine et a dit :  » T’as compris ! » Et le pauvre diable a dit « oui » – parce que si vous dites « non », il pourrait vous battre ou faire autre chose. C’est assez – son corps est fracturé et MatZu, assis sur sa poitrine, disant : « T’as compris ! » Et en fait il a compris, parce que c’était si soudain, inattendu – il n’aurait jamais pu imaginer une telle chose.

Osho Isan: No Footprints in the Blue Sky Chapter 4

Commentaire :

La carte montre une tour qui brûle, détruite, s’effondrant. Un homme et une femme se jettent dans le vide, non par choix, mais parce qu’ils n’ont plus d’autre issue. À l’arrière-plan, on distingue une figure translucide en état de méditation, elle représente la conscience témoin.
Vous pouvez vous sentir quelque peu ébranlé en ce moment, comme si la terre tremblait sous vos pieds. Votre sens de la sécurité est menacé et la tendance naturelle est d’essayer de s’accrocher à tout ce que nous pouvons. Mais ce tremblement de terre intérieur est nécessaire et extrêmement important. – Si vous le laissez être, vous sortirez plus fort du désastre, plus disponible à de nouvelles expériences.
Après le feu, la terre se renouvelle, après la tempête, l’air est pur. Essayez d’observer la destruction avec détachement, presque comme si cela arrivait à quelqu’un d’autre. Dites oui au processus en cours en allant à sa rencontre.

Source : www.osho.com


12345...10

Everything about Juliette B... |
Lectures... |
1rosofon2lam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terres du Monde
| la bibliographie de Juliett...
| Confidentiel